En quoi consiste la photographie culinaire

En quoi consiste la photographie culinaire ?

Les photos culinaires sont des clichés de plats gastronomiques prises par des particuliers ou par des professionnelles. Les spécialistes prennent ces clichés pour les présenter tout en les mettant en valeur.

Comprendre les bases techniques dans la photographie culinaire

Dans une photographie culinaire Paris, il existe des bases techniques à prendre en compte. La première concerne le choix du matériel photo. Ce dernier doit être bien sélectionné parmi les différents appareils proposés sur le marché entre autres les compacts, les reflex et les bridges. Il faut que le matériel choisi puisse bien mettre en valeur le plat photographié. Ensuite, on doit définir une bonne exposition du plat pour qu’il ne soit ni trop sombre, ni trop claire. Les couleurs ne doivent être également ni trop claires, ni trop sombres par rapport à la réalité. Pour gagner du temps dans la recherche de cette exposition, il existe un curseur sur l’appareil photo permettant de savoir si une photo est correctement exposée avant d’enclencher.

Parmi les bases techniques dans la photographie culinaire se trouve aussi la profondeur de champ qui désigne la zone de netteté et de flou d’une image. Si le flou derrière le sujet est prononcé, cette profondeur est donc faible. Par contre, s’il est net, elle est donc grande. Enfin, il faut maîtriser également la lumière, le fond, l’angle et également les détails.

Ce qu’il ne faut pas faire dans une photographie culinaire

Dans la photographie culinaire des erreurs doivent être évité. En premier lieu, il ne faut pas prendre des photos des plats le soir à la lumière d’une lampe. Cela ne les met pas en valeur parce que c’est moins éclairé. Les couleurs deviennent jaunâtres, les ombres seront marquées et il n’y aurait pas de relief. Dans ce genre de photographie, la lumière est vraiment très importante. Il ne faut donc pas la négliger. Puis, il ne faut pas non plus utiliser trop de couleurs qui risquent de surcharger le cliché. Par la suite, on ne doit surtout pas bouger au moment de la prise de vue du plat. Pour cela, il suffit de retenir la respiration au moment d’appuyer sur le déclencheur. Le moindre mouvement peut affecter la qualité de la photo.

Enfin, une des erreurs à ne pas commettre aussi c’est de rater le dressage de l’assiette. En photo culinaire Paris, la composition de l’assiette et la mise en scène de l’environnement sont très importantes que le contenu de l’assiette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *